Quoi de neuf?

D’où vient le nom Prosecco ?

October 21st at 12:00am
Share
Le Prosecco est l’un des vins les plus appréciés par les italiens  car il est non seulement idéal pour l’apéritif  mais il rend  également les repas plus joyeux. Il est l’orgueil de la production viticole du nord-est de l’Italie. Quelle est l’origine de son nom? Son histoire est longue et fascinante, elle a ses origines au temps des Romains, découvrons-là ensemble.

Les origines du nom Prosecco

Même s’il existe un village à côté de Trieste qui s’appelle vraiment « Prosecco », n’écoutez-pas les fausses informations, ce n’est pas du nom de ce village que dérive le nom de notre vin tant aimé. Nous devons en effet nous déplacer de quelques kilomètres, en direction de la mer. Ici se trouve, ou plutôt se trouvais, a pic sur les eaux du golfe de Trieste, le château de Moncolano, connu également comme « Torre di Prosecco » (Tour de Prosecco). L’aspect curieux est que dans les environs on a jamais produit une seule goute de vin spumante Prosecco.

D’où vient alors cette homonymie ?

Ecoutons les explications de Monseigneur Fynes Moryson, gentilhomme anglais  passionné de voyages, qui a la fin du XVIe siècle eu l’occasion d’apprécier les vins italiques et d’en décrire abondamment les particularités: “L’Istrie est divisée entre le Forum Julii et l’Istrie proprement dite. Ici nait le vin Pucinum, maintenant appelé Prosecho, fortement célébré par Plinio“.

Une histoire qui commence il y a très longtemps

Le vin auquel se réfère notre voyageur britannique est le fameux Pucino, très apprécié par les antiques romains et produit avec le cépage Glera. A Trieste on sentit la nécessité de distinguer le  vin local de celui produit dans les zones limitrophes, comme Istria et Gorizia, par conséquent on choisit un nom plus lié au territoire. La décision fut de l’appeler Prosecco,  dénomination due au fait que dans la zone de la tour Prosecco était depuis toujours cultivée la vigne dorée du cépage Glera.
Depuis lors le vin fût toujours accompagné de ce nom. Un autre témoignage historique, fameux, est celui d’un poème de la moitié du 17e siècle, écrit par Valeriano Canati avec le pseudonyme de Aureliano Acanti, dans lequel on en exalte la pureté et la supériorité par rapport aux autres nectars.
Le reste fait partie de l’histoire récente. Les producteurs de Prosecco en grande partie de la Vénétie et du Friuli Venezia Giulia travaillent aujourd’hui chaque jour pour améliorer la qualité de ce vin.
En 2009 a été créée la nouvelle dénomination: “Conegliano Valdobbiadene Prosecco Supérieur DOCG”   qui a rendu encore plus estimé ce magnifique vin lui conférant estime et notoriété dans le monde entier.