Quoi de neuf?

Le préféré de vos fêtes: Prosecco ou Champagne?

February 2nd at 12:00am
Share
Parler de fêtes c’est comme parler de bulles, mais de plus en plus, dans le monde, elles ne parlent pas français mais un pur et suave italien.
2016, confirmant la tendance de l’année précédente, s’est conclu en ouvrant plus de bouteilles de spumante pour Noël.
En Italie la dépense pour trinquer pendant les fêtes 2016-2017 a représenté un chiffre d’affaires de 510 millions d’euros selon l’ONAV.
12 millions de bouteilles ont été ouvertes en Italie la nuit du nouvel an: en particulier 7 tables sur 10 ont eu comme protagoniste un Prosecco D.O.C., et 3 tables sur 6 ont ouvert des bouteilles de Valdobbiadene Prosecco Supérieur D.O.C.G.
Très nette diminution de la consommation d’Asti D.O.C.G. ainsi que des spumante doux  Dans l’ensemble ils n’ont pas dépassé les 11 millions de bouteilles.
Ceci confirme la tendance que le consommateur privilégie de plus en plus les spumante secs et moins alcoolisés.
Les prix à la consommation montrent une situation en croissance. Les valeurs  moyennes des bouteilles de Prosecco spumante vendues dans la grande distribution sont comprises entre 6 et 9 euros et elles s’affichent entre les 18 et 25 euros pour les ventes en CHR.
En termes absolus les ventes ont donc placé en première place le Valdobbiadene Prosecco Supérieure D.O.C.G. et le Prosecco D.O.C, avec 30 millions de bouteilles vendues. Suivent les 11 millions de bouteilles de spumante doux, des 10 millions de bouteilles réalisées avec la méthode traditionnelle et des 7,5 millions de bouteilles d’origines différentes des brut.
Un cadre assez clair, donc, qui démontre que le prosecco italien est de plus en plus apprécié par un public toujours plus vaste, non seulement italien, mais également étranger, où les ventes ont augmenté de 1% pour les fêtes.
Et vous, quelles bulles avez-vous choisi ?