Quoi de neuf?

A la découverte des collines du Prosecco Supérieur

May 17th at 12:00am
Share
Le Prosecco de Conegliano – Valdobbiadene a ses origines sur une aire dont font partie 15 communes, une zone qui se distingue par son climat tempéré et ses traditions viticoles séculaires. La viticulture, en effet, en ces terres, s’est diffusée depuis l’antiquité. Il suffit de rappeler, à tel propos, la découverte d’une plaque funéraire qui cite les  “vendemmiales”, c’est à dire les célébrations dédiées à la période des vendanges. En 1876 à Conegliano fut fondée la première école d’œnologie italienne. Enfin, en 1966, fut inaugurée la Route du Prosecco, la première route du vin reconnue en Italie.
La dénomination DOCG dont peut se vanter ce prosecco, remonte à 2009 et elle est apparue 40 ans après la dénomination DOC. A avoir contribué à la réputation et à la valeur de ce vin est surement la particularité de son territoire d’origine, à laquelle se rajoute un travail de la vigne qui, encore aujourd’hui, conserve un caractère principalement artisanal. On y trouve surtout des exploitations familiales de vieille tradition, ce qui est une garantie de qualité supérieure du vin.
La Route du Prosecco, c'est-à-dire l’aire de production du Valdobbiadene Prosecco Supérieur, s’étend le long de la partie nord-orientale de la Vénétie, à environ 80 km de Venise. Elle comprend une zone de collines dans la Province de Tréviseentre Conegliano et Valdobbiadene, et la zone qui de la « Pedemontana » arrive à Nervesa della Battaglia, en incluant les collines du Montello et d’Asolo. Il s’agit, dans la majorité des cas, de terrains avec des hautes collines et des vignes qui se trouvent sur des pentes vertigineuses.
Le  spumante produit sur les collines entre Conegliano et Valdobbiadene représente la meilleure qualité du Prosecco et rejoint les sommets avec les sélections raffinées « Rive » et le Valdobbiadene Supérieur de Cartizze, le summum de l’appellation.
La zone du Cartizze est très limitée (à peine 107 hectares), elle est particulièrement vouée à la viticulture, et elle se situe dans la commune de Valdobbiadene.
Aujourd’hui en France, malheureusement, le Prosecco que vous trouverez dans la grande distribution ne ressemble en rien à ce précieux nectar fait dans la zone Conegliano-Valdobbiadene. Il est souvent produit sur des plaines et de façon industrielle, avec un coût de production évidemment inférieur, mais avec des qualités aromatiques également bien inférieures.
Nous vous expliquerons en détail dans un prochain article les différences essentielles entre notre Prosecco et celui que vous trouvez aujourd’hui en rayon, en attendant vous trouverez ce fruit de siècles de traditions dans notre boutique.