Quoi de neuf?

Les choses qu’il faudrait éviter de dire lorsque l’on déguste un vin

September 3rd at 12:00am
Share

Pendant une dégustation de vin, il peut nous arriver d’entendre des commentaires concernant les arômes ou le goût d’un vin, souvent contrastés d’ailleurs.
La tentation de s’improviser comme un expert ou de vanter une expérience en matière de dégustation de vin que l’on ne possède pas existe : il ne faut surtout pas y succomber afin d’éviter de faire mauvaise impression !

Comment déguster un vin : les erreurs les plus communes


Il n’existe pas de règles universelles qui expliquent comment déguster un vin, ni une unique école de pensée valable à laquelle se fier aveuglément. Attention, par exemple, à ne pas penser d’être en sécurité en prenant le raccourci d’accompagnements mets/vins évidents : on risquerait de démontrer une culture œnologique défaillante et peu de fantaisie.

Les expressions du genre “ce vin va avec” ou pire encore “ne va pas avec” se démontrent souvent maladroites, car désormais on préfère le goût aux vieux clichés traditionnels comme critère de jugement de la part du sommelier. Pour le même motif, les expressions du genre “dommage qu’il soit un peu trop doux”, dictées par la volonté d’associer son verre à un plat local particulier (salé ?) devraient être éliminées sans appel du vocabulaire du vrai connaisseur.

Même si on a raison, il faut toujours respecter celui qui nous offre la dégustation : donc un “j’aimerai l’essayer un peu moins froid” est à éviter, tout en sachant parfaitement que la température plus basse aide à cacher les aspects négatifs du produit.

Comme autres conseils pour les amants de la dégustation des vins de qualité, on peut tranquillement dire que toute allusion poussée concernant le millésime peut apparaitre déplacée aux yeux de votre hôte, car la fiabilité des mythes sur les années bonnes ou mauvaises est douteuse et souvent contredite par de nombreuses étiquettes et vignobles.

Le plaisir du vin ne nait pas aujourd’hui et il ne finira pas demain, c’est la raison pour laquelle celui qui a raison est celui qui se démontre curieux et ouvert aux nouvelles saveurs et aux dernières tendances. Il y a différentes façons cependant d’acquérir de la crédibilité : il vaut mieux par exemple ne pas prononcer la phrase fatidique “j’aime son parfum du terroir” si l’on est pas sur de ce qu’on démontrer en disant cela!