Quoi de neuf?

Verre à prosecco : lequel choisir pour mieux le déguster

September 18th at 12:00am
Share

Verre à prosecco : quelles sont les caractéristiques qu’il doit posséder

Une atmosphère bien choisie, des accompagnements parfaits entre les plats et les bulles suffiront à rendre votre diner inoubliable ? Si les invités sont des connaisseurs de vin et de prosecco, probablement non. Le choix des verres à prosecco est essentiel pour rendre votre diner réussi : ils doivent avoir une forme qui permette aux invités d’apprécier les arômes et les propriétés d’une bonne bouteille.

Est-ce que la flute est le verre adéquat pour le Prosecco ?

Boire le prosecco dans une flute est une pratique diffusée partout dans la péninsule italienne. En réalité la flute est plus considérée comme un verre pour spumante. Sa forme, en effet, limite la sortie des bulles, aidant par cela à mieux apprécier le « perlage » du spumante. L’ouverture étroite de la flute, cependant, empêche votre nez de “sentir” l’arôme du vin, et même chose pour le prosecco. Quel est donc le verre correct ? Le top serait un verre conçu pour empêcher les bulles de disparaitre trop rapidement au contact avec l’air et en même-temps de permettre à nos narines de s’émerveiller des parfums du prosecco. Une sorte de mix entre flute et coupe, en somme.

Les verres à Prosecco Vénitiens sont signés Riedel

L’idée de donner vie à un verre capable d’exalter les bulles de Valdobbiadene est venue à Franco Adami. L’idée s’est transformée en réalité suite à la collaboration entre le Consortium pour la Tutelle du Prosecco et la cristallerie Riedel, Autrichienne. Plus ample que la flute mais avec une ouverture plus étroite que la coupe, ce verre mesure 22,2 cm de haut et 6 cm de largeur à l’ouverture. A sa médiane il est cependant plus large, comme une coupe : son ampleur est de 7,7 cm.
La structure de ce
verre à prosecco consent d’en apprécier les qualités, d’en cueillir l’arôme et d’éviter que les bulles se perdent.