Quoi de neuf?

Processus de production du Prosecco Valdobbiadene Supérieur DOCG et DOC

October 1st at 12:00am
Share

Le secret du vin exceptionnel créé par la maison Val D’Oca réside dans la méthode de production du Prosecco, un processus rigoureux, qui concerne toutes les phases de traitement, de la sélection des raisins, à la vinification, à la prise de mousse, à la mise en bouteille, et qui permet toujours de garantir des résultats d’excellente qualité.

Production du Prosecco : tout part du cépage Glera

Ce n’est pas par hasard si le Prosecco Valdobbiadene Supérieur DOCG e DOC est, sous tous les aspects, un vin d’excellence : sa production, en effet, suit un processus naturel bien déterminé qui préfère l’utilisation de phénomènes physiques aux produits chimiques. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ? Tout commence sur les zones de production de la matière première utilisée, les raisins Glera, provenant des vignes cultivées sur les collines de Valdobbiadene, qui, à partir du mois de septembre, après la récolte, sont soigneusement contrôlés, en ce qui concerne, par exemple, leur contenu en sucres ou leur acidité. Les caractéristiques de ce cépage particulier sont :

o   Des feuilles moyennes-grandes, cunéiformes et avec plusieurs lobes

o   Des pousses couleur noisette

o   Des grappes longues en forme de pyramide

o   Des grains jaune doré

o   Un goût fruité, rond, plaisamment amer

Processus de production du Prosecco : la vinification

Après avoir soigneusement sélectionné les raisins, ceux-ci sont transférés dans les caves pour la vinification, où ils sont soumis à une opération de pressage ultra doux afin d’extraire le moût, qui va être mis dans des réservoirs pour le faire décanter à une température d’environ 14°C. De cette façon les caractéristiques organoleptiques typiques du raisin Glera demeurent inaltérées. A la fin de cette opération, on fait fermenter pour environ 10 -12 jours la partie limpide du moût en ajoutant des levures autochtones sélectionnées, à une température constante de 15-18 degrés, pour obtenir le dit “vin de base” qui est prêt pour la prise de mousse.

Processus de production Prosecco : la prise de mousse

La prise de mousse s’effectue grâce à l’utilisation de cuves pressurisées, selon la méthode traditionnelle de production du Prosecco appelée méthode Charmat ou Martinotti. Le vin est donc mis dans ces récipients dotés de l’espace nécessaire pour la réfrigération, avec les levures autochtones et des sucres, pour une période d’environ 15-20 jours. Ensuite, le vin est transféré dans une autre cuve selon un procédé isobare, il est réfrigéré puis filtré pour en assurer la limpidité.

La mise en bouteille du Prosecco Val D’Oca

La méthode de production du Prosecco Val D’Oca concerne également les phases de mise en bouteille, qui suivent des règles précises afin de garantir la qualité du produit final. La mise en bouteille va, en effet, être effectuée de préférence au printemps, quand le climat est plus clément, dans des cuves préalablement régulièrement nettoyées. Les bouteilles sont ensuite déposées pendant quelques mois dans un lieu frais et sec à une température entre 15° -18°C afin de porter à leur terme les processus de maturation et de fermentation du vin.