Quoi de neuf?

Prosecco, l’origine de sa dénomination entre histoire et légendes

January 8th at 12:00am
Share
Vous ne vous êtes jamais demandé d’où vient la dénomination Prosecco, le vin effervescent le plus apprécié en Italie et dans le monde ? Ses bulles pétillantes, qui aujourd’hui participent aux réceptions et aux fêtes les plus exclusives, ont en réalité des origines très anciennes. On dit qu’elles étaient déjà appréciées par Livia, épouse du célèbre Empereur Romain Augusto, qui considérait le vin antique Pucino (ancien nom du Prosecco) comme une sorte d’élixir de jouvence.

De l’antique vin Pucino au Prosecco, un parcours de goût inimitable

C’est donc le fameux Pucino, très apprécié pendant des siècles sur tout le territoire italien, qui est considéré comme l’ancêtre du Prosecco. Il semble, en effet, qu’au moyen-âge les cultivateurs de la zone de Trieste eussent cherché une nouvelle dénomination pour leur vin, afin de le différencier de ceux produits dans les zones limitrophes. Ces producteurs choisirent, alors, le nom avec lequel ce vin d’exception est connu de nos jours, en prenant comme référence la Tour de Prosecco qui est située dans les faubourgs de la ville. Aujourd’hui encore, dans les environs du chef-lieu de cette province italienne (Friul) , il existe un petit village dénommé Prosecco. Mais dans ces zones on ne produit plus une seule bouteille du renommé spumante.
En effet, au cours des derniers siècles, la cultivation du cépage Glera s’est progressivement déplacée vers l’est, et elle est aujourd’hui le joyau de la production viticole du Nord-Est de l’Italie

L’origine de la dénomination du Prosecco

Selon d’autres sources, au contraire, déjà du temps de la Rome antique le Prosecco, ou mieux son ancêtre le vin Pucino, était produit dans des zones différentes du bassin de Trieste. Son association à ce territoire du Friul était seulement due au fait que, dans ces zones, il existait des négoces où était vendus des vins – comme le Pucino, justement – provenant d’autres zones géographiques.

Prosecco Supérieur Valdobbiadene DOCG, une excellence italienne sur des terres Patrimoine de l’Unesco

Quel que soit la version historique la plus vraie, l’histoire du Prosecco a débouché sur la réalité actuelle, qui nous démontre comment ce magnifique spumante soit lié de manière indiscutable au territoire de la Province de Treviso où il est produit (c’est pour cela lorsque vous achetez du Prosecco de vérifier qu’il soit bien produit dans cette province).
Ce n’est pas par hasard, qu’en 2009 a été reconnue la Dénomination d’Origine Contrôlée et Garantie au Conegliano Valdobbiadene Prosecco Supérieur DOCG, pour souligner la valeur particulière du vin produit sur ces merveilleuses terres de la province de Trévise.
Et pour souligner encore plus l’extraordinaire lien entre la terre et ce vin, en juillet 2019 les Collines de Conegliano Valdobbiadene sont entrées dans la liste des sites du Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

Le paysage splendide des collines de Valdobbiadene et de Conegliano

La structure particulière du territoire de production, avec ses collines pentues, séparées par de longues vallées et garnies de nombreuses forêts, a offert aux cultivateurs locaux la possibilité de faire grandir le raisin au sein d’un environnement unique.
Les courageuses plantations, réalisées sur des pentes parfois dangereuses, assurent aux précieuses vignes un mix exceptionnel d’exposition au soleil, d’humidité et de ventilation, qui offrent des grappes parfaites pour la production du Prosecco.
De ce scenario inimitable nait le Prosecco Dénomination d’Origine Contrôlée et Garantie vin spumante qui continue, après des siècles d’histoire, à offrir des moments de pur plaisir sur toutes les tables du monde.